Ministère du Commerce et de l’Artisanat
AccueilProgramme de développement des exportations (PDE)

Programme de Développement des Exportations (PDE)

Mis en place par l’Etat tunisien, en partenariat avec la Banque Mondiale, le PDE a été bâti autour d’une approche globale visant à concrétiser les potentialités à l’exportation des entreprises tunisiennes. Ce programme a été initié et encadré par le Conseil Supérieur de l’Exportation et de l’Investissement. Depuis 2000, il a connu une évolution en deux étapes :

  • 2000-2005 : Lancement et développement ;
  • 2005-2010 : Consolidation et pérennisation.

La dimension stratégique du programme pour l’économie nationale et les performances qu’il a enregistrées, permettent de dresser un bilan largement positif pour l’économie nationale, et d’esquisser les contours d’un troisième programme (PDE III) pour la période 2011-2016, pour lequel de nombreuses innovations sont proposées. En effet, après dix ans de fonctionnement, le programme de Développement des Exportations (PDE) a permis d’appuyer plus de 1700 entreprises à développer leurs exportations sur des marchés non traditionnels, dont 50 entreprises ont réussi de s’implanter à l’étranger.

Les objectifs assignés au programme confrontent les problématiques export sous ses angles stratégiques :

  • Diversifier les exportations et permettre un meilleur accès aux petites et moyennes entreprises aux marchés extérieurs ;
  • Garantir le préfinancement à l`export des entreprises ; et
  • Simplifier, faciliter et dématérialiser les procédures d’importation et d’exportation.

Dans cette perspective, le PDE distingue trois grandes composantes disposant, chacune, d’objectifs et de champs d’action biens définis :

  • Dhamen Finance, mécanisme d’appui aux entreprises dans le cadre du préfinancement de leurs marchés à l’exportation.
  • Le Famex, soutien aux entreprises à travers une assistance technique et le cofinancement de plans d’action à l’export.
  • La facilitation du commerce, ensemble d’actions de fonds visant à mettre à niveau la chaîne de valeur liée au commerce international. Cette composante comprend trois sous-composantes : la normalisation à travers l’institut national de la Normalisation et de Propriété intellectuelle (Innorpi), le contrôle technique à l’importation et les procédures douanières.

Ainsi, toute la chaîne export est couverte et soutenue par un ensemble de processus et de mécanismes d’appui.

Actualités