Ministère du Commerce et du développement des Exportations
AccueilActualités

20.10.2021

Résultats d'un essai comparatif sur les boissons au jus

Les données accumulées au niveau international indiquent un accroissement de la mortalité associée aux maladies chroniques non transmissibles (MNT) liées à l’alimentation, et ce, dans la plupart des pays en développement.

Conscient de cette problématique nationale, l’Institut National de la Consommation (INC) a réalisé auparavant une batterie d’essais comparatifs sur des produits pointés du doigt dans les problèmes liés aux MNT qui renferment dans leur composition principalement du sucre, et/ou sel et/ou de la matière grasse, à savoir les biscuits, les cakes, les gaufrettes, les céréales pour petit déjeuner et les chips, tout en respectant son plan stratégique. Notons que d’après les résultats de notre propre étude, un litre de boissons au jus pourrait contenir l’équivalent de 27 morceaux de sucre.

L’INC aborde aujourd’hui cet aspect de consommation lié à un produit phare de l’alimentation de nos jours, en l’occurrence les « boissons aux jus » qui représentent un symbole de l’alimentation américanisée ayant gagné nos contrées depuis quelques décennies. Un autre facteur a motivé le choix d’un tel produit, c’est la présence sur le marché de plusieurs catégories de boissons, qui quasi-toutes mettent des images de fruits sur leur emballage, induisant une désinformation du consommateur étant exposé à ces produits sans pour autant être doté des outils pour comparer les produits et orienter son choix par rapport aux produits satisfaisant au mieux ses attentes.

Nous essaierons ainsi de présenter dans la partie infirmative les différentes gammes et leurs caractéristiques et la différentiation selon la dénomination entre principalement les jus, les nectars et les boissons au jus.

Fidèles à nos habitudes et considérant toutes les raisons précitées, nous avons fait subir aux références testées une batterie d’analyses qui consistent en la recherche des paramètres ci-après, et ce, sur 15 marques commerciales :

L’extrait sec, du fructose, du glucose, du saccharose, du maltose, du lactose, de la valeur calorique, de l’acidité, des conservateurs via les acides sorbique et benzoïque et de l’arsenic. Nous avons aussi choisi principalement le parfum orange puisqu’il est le plus courant dans cette matrice.

Ci-joint le dossier complet de l'essai : Résultats d'un essai comparatif sur les boissons au jus



Actualités