Ministère du Commerce
AccueilActualités

Lancement du projet de jumelage pour la surveillance du marché contrôle de la qualité et protection du consommateur

Le Projet de jumelage entre la Tunisie et 3 Etats membres de l'Union Européenne (France, Allemagne et Belgique) portant sur la surveillance du marché, le contrôle de la qualité et la protection du consommateur a été lancé, mardi, à Tunis.

L'objectif de ce programme est d'appuyer l'administration tunisienne, notamment la Direction de la Qualité et de la Protection du Consommateur (DQPC), relevant du ministère du commerce et de l'artisanat, et l'Institut National de la Consommation (INC) pour qu'ils puisssent assurer pleinement leurs rôles en matère de surveillance du marché et de protection du consommateur.

Mme Nathalie Homobono, responsable de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), relevant du ministère français de l'économie, des finances et de l'industrie, a souligné que cette opération vise, également, à permettre à la Tunisie de bénéficier des accords de libre circulation des biens et marchandises dans tous les Etats membres de l'UE.

Il s'agit, en outre, de promouvoir la politique de consommation et du consumérisme par le biais de l'accélération de la rédaction d'un code tunisien de la consommation, a-t-elle ajouté.

Doté d'un budget estimé à 1,4 million d'euros et s'étendant sur 24 mois (janvier 2012/janvier 2014), le projet de jumelage comporte plusieurs axes d'intervention en vue de sa réalisation.

Le renforcement de l'assise juridique du secteur de la surveillance du marché et de la protection du consommateur, outre l'accompagnement du développement institutionnel de la DQPC et de l'INC figurent en tête.

Parmi les autres axes il y a notamment lieu de citer le développement des unités des ressources humaines aptes à transmettre les nouveaux savoir-faire nécessaires à la promotion des institutions précitées.



Actualités